Apprendre...

Voler en delta n'est pas un rêve inaccessible! Et nul besoin d'être un athlète pour l'apprendre, il suffit juste d'être en bonne forme physique et aimer bouger.

L'apprentissage du pilotage se fait en deux étapes:

- la première étape s'effectue principalement en pente école (compter 4 à 8 demi-journées selon aptitudes). On y exerce la course avec l'aile, puis la technique de décollage et atterrissage, et enfin les manœuvres de base du pilotage: contrôle de la vitesse et de la direction, virages. Quelques biplaces pédagogiques vont permettre de contrôler l'acquisition des notions de bases, et de préparer les premiers grands vols, en particuliers les manœuvres précédant l'atterrissage (volte). Puis vient enfin le moment du premier grand vol seul (mais avec assistance radio!).
 

- deuxième étape: l'élève effectue 30 grands vols sous surveillance d'un instructeur pour pouvoir se présenter à l'examen pratique. Il peut bien entendu en effectuer au sein d'autres écoles, pour découvrir de nouveaux sites et méthodes d'enseignement. Ces vols seront également l'occasion de perfectionner sa technique, et de préparer les exercices requis à l'examen pratique. On peut suivre des cours consacrés à la préparation de l'examen théorique au sein des écoles.

Des examens (théorique et pratique) en vue de l'obtention du brevet sont organisés très régulièrement par la Fédération suisse de vol libre (FSVL).
 

Il existe en Suisse romande quelques structures animées par des instructeurs compétents et motivés qui vous enseigneront cette pratique extraordinaire:

Le deltaplane.ch, structure associative dans le canton du Jura avec des formations pour parapentistes ou groupes

Deltalab, école professionnelle au pied du Jura vaudois, avec un atelier de réparation et un service de repliage de parachutes.

Air-n-bi, nouvelle structure associative d'enseignement en Gruyère créée par un passionné (un de plus!)

Certaines écoles de parapente enseignent également le delta, mais comme elles le font de manière très sporadique, vous serez probablement le seul élève parmi toute une classe de parapentistes. La qualité de l'enseignement peut s'en ressentire, sans compter une mise à disposition aléatoire de matériel adéquat!

Pierre Delez, l'instructeur qui manquait en Valais, démarre juste son activité.